02 31 79 61 61

PLUI

Un Plan Local d’Urbanisme intercommunal pour le Cingal-Suisse Normande

Depuis le 22 juin 2017, la communauté de communes Cingal-Suisse Normande est engagée dans l’élaboration d’un document d’urbanisme unique pour ses 42 communes. Projet ambitieux, il nécessite de fédérer autour de lui les énergies de tout un territoire. Quel est l’enjeu ? Dessiner le Cingal-Suisse Normande de demain !

Où en sommes-nous ?

L’année 2018 a été consacrée au travail de diagnostic et à l’élaboration d’un Projet d’Aménagement et de Développement Durable. Il a fallu faire le point et se mettre d’accord sur les grandes dynamiques qui impactent notre territoire : emploi, logement, paysage, environnement, mobilités… où en sommes-nous ? Où sont les priorités ? Quelles seront dans les prochaines années les menaces auquel il faudra faire face (réchauffement climatique, augmentation du coût de l’énergie… ?) et les opportunités à saisir (renforcement de l’axe Caen-Flers, développement de la Vélofrancette… ?) ?

L’ensemble de ces éléments ont permis aux élus du territoire de travailler à un projet ambitieux. Ce projet commun est en cours de construction. Ses grands axes ont été discutés en conférence des maires puis débattus en conseil communautaire le 13 décembre 2018.

 

A la suite de ce débat en conseil communautaire, des présentations du PADD ont été organisés dans les 7 grands secteurs du territoire. Des débats ont ensuite eu lieu dans chaque conseil municipal. Chaque élu pourra s’exprimer sur le projet et proposer l’ajout de points qui leurs semblent importants avant le débat définitif en conseil communautaire.

 

Téléchargez le diagnostic

Téléchargez le PADD débattu en conseil communautaire le 13 décembre 2018

 

Diagnostic agricole

Réunion SCOT

Réunion de présentation de l'AUCAME diagnostic et enjeux

Rencontres territoriales

Rencontres territoriales

Formation CAUE

Rencontres territoriales

Atelier territorial

Atelier territorial

Atelier territorial

Atelier territorial

Atelier territorial

Un projet commun pour le Cingal-Suisse Normande

Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) est une pièce obligatoire d’un Plan Local d’Urbanisme. Il traduit les ambitions du territoire, annonce le développement projeté, fixe les enjeux de préservation et de protection. S’il n’est pas directement opposable à un permis de construire ou d’aménager, il s’impose cependant à l’ensemble du PLUi qui doit être construit en cohérence avec lui. Ainsi le plan de zonage et le règlement qui fixeront les règles d’implantations des futures constructions et les possibilités d’aménagement des équipements devront respecter et traduire les objectifs fixés par le Projet d’Aménagement et de Développement Durable.

 

Un Projet pour demain : vers un Projet d’Aménagement et de Développement Durables

Le PADD du Cingal-Suisse Normande est constitué de trois valeurs et trois ambitions qui se déclinent en grandes orientations stratégiques pour le territoire.

Les valeurs du territoire

1. Un territoire accueillant

Ouvert au monde et sur le monde, qui s’appuie sur la force de son tissu associatif pour maintenir et enrichir les liens entre ses habitants. Un territoire ouvert aux nouveaux habitants, aux entreprises et à l’activité et soucieux de conserver un « esprit village », de la proximité, du lien entre chacun.

2. Un territoire engagé

Fier de ses atouts mais conscient de leurs fragilités, un territoire volontaire, soucieux d’apporter sa pierre à l’édifice commun, engagé dans la transition énergétique, dans l’adaptation aux changements climatiques, dans le développement d’une économie sociale et solidaire…

3. Un territoire de partenariat

Nourrissant la culture du «décider et faire ensemble».

Les ambitions du territoire

 

1.      Faire de la qualité de vie le moteur et la raison d’être du développement du Cingal-Suisse Normande

Paysages, sports, nature, agriculture de proximité, promenade du dimanche… tout ce qui fait la spécificité du Cingal-Suisse Normande, tout ce qui nourrit son attractivité doit être protégé, renforcé et développé !

2.      Permettre à tous d’habiter et de vivre sur le territoire

Des logements accessibles aux plus jeunes comme aux plus âgés, des commerces et des services confortés dans les bourgs centres, des déplacements facilités pour tout-un-chacun, de l’emploi développé sur le territoire : la proximité de Caen et de ses services est un atout considérable mais la grande force du territoire repose sur la proximité et la possibilité offerte aux habitants de vivre au plus près de chez eux.

3.      Construire un territoire volontaire et tourné vers l’avenir

Faire le pari de la transition énergétique, renforcer la biodiversité, soutenir le développement d’une agriculture durable, s’engager dans la qualité des paysages, travailler à la protection et à l’amélioration continue des ressources en eaux : il ne s’agit pas de thèmes accessoires mais du fil conducteur que devra se donner le Cingal-Suisse Normande.

 

Les grandes orientations du PADD

 

1. Faire de la qualité de vie le cœur de nos objectifs

Quels sont les outils et les projets qui nous permettront demain d’améliorer la qualité de vie dans le Cingal-Suisse Normande ? L’attention sera portée à la qualité de nos paysages, au développement des sports nature, au renforcement de l’attractivité des cœurs de bourgs, à la préservation et à la restauration de la biodiversité, au développement des énergies renouvelables, au renforcement de l’agriculture de proximité, à la culture, au patrimoine ainsi qu’à la santé de la population.

 

2. Garantir une offre d’équipements, de commerces et de services au plus près de tous

La proximité est un bien inestimable. Il importe en premier lieu de développer les deux principaux pôles du territoire et pour ce faire de diversifier et d’intensifier l’offre de services et de commerces de Thury-Harcourt /Le Hom et de Bretteville-sur-Laize. Outre les deux communes centres, il est également nécessaire de garantir et de renforcer l’offre de proximité des « centralités relais » du territoire que sont Clécy, qui joue également le rôle de pôle d’intérêt touristique, Cesny-Bois-Halbout, Grainville-Langannerie, Saint-Germain-le-Vasson, Saint-Laurent-de-Condel, Saint-Rémy-sur-Orne et Saint-Sylvain. Enfin il s’agira d’accueillir de nouveaux habitants en développant une offre de logements qui réponde aux besoins de tous.

 

3. Développer l’emploi dans le Cingal-Suisse Normande

Comment développer l’emploi dans le Cingal-Suisse Normande ? Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable propose en premier lieu de permettre le maintien et le développement des entreprises existantes. L’agriculture, le tourisme, les commerces et les services des communes centres et de proximité sont également des gisements d’emplois qui faudra affirmer et conforter. Il s’agira enfin de proposer une stratégie d’accueil de nouvelles entreprises.

 

4. Permettre à tous de se déplacer facilement sur le territoire

Faciliter la mobilité de tous implique de conforter la desserte routière du territoire et de saisir les opportunités de développement qu’offrira le renforcement de l’axe Caen-Flers. Pour répondre à toutes les attentes, il s’agira également d’accompagner le développement des moyens de transports alternatifs à l’automobile individuelle (covoiturage, transports en commun…). Enfin, pour la population comme pour le développement touristique, il s’agira de structurer un réseau de cheminements doux pour encourager la marche et le vélo dans et autour de nos cœurs de bourgs.

Faites connaitre vos idées, vos projets et vos attentes pour le territoire

Après avoir été débattu en conseil communautaire, le Projet d’Aménagement et de Développement Durable devient le support d’un échange et d’un travail commun avec la population et les acteurs du territoire. Ce projet partagé, discuté, enrichi de diverses contributions sera à nouveau présenté en conseil communautaire.

 

La communauté de communes a souhaité associer les habitants du territoire à l’élaboration du PLUi (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal). Le 25 mai dernier avait lieu le grand barbeuc du Cingal-Suisse Normande. L’objectif de l’événement était d’imaginer et de construire, tous ensemble, notre territoire de demain autour d’un moment convivial. Vous avez été plus de 300 à venir partager vos idées durant les multiples ateliers de la journée. Un grand merci !

 

 

 

Vous avez des idées, des besoins ou des projets pour le territoire ? Vous pouvez contribuer au projet commun de différentes manières :

Via le formulaire

Vous pouvez nous adresser vos remarques, photos, plans, ou documents utiles à la construction d’un projet commun via le formulaire suivant :

4 + 1 =

Via le registre

Vous préférez vous rendre en mairie ou à la communauté de communes ? Vous pouvez accéder au registre papier dans les communes de Bretteville-sur-Laize, Cesny-Bois-Halbout, Clécy, Saint-Laurent-de-Condel, Saint-Rémy, Saint-Sylvain et Le-Hom, commune déléguée de Thury-Harcourt ainsi qu’au siège de la CCCSN. Ce registre comprend, en version papier, les éléments disponibles sur internet. Il fait partie des outils mis à disposition du public pour que chacun puisse s’informer, réagir et contribuer aux premières orientations du PLUi.

 

Carte des communes disposant d’un registre