02 31 79 61 61

Démarche 100% EnR

Contexte réglementaire

La loi du 17 août 2015 relative à la transition énergique pour la croissance verte impose la réalisation d’un PCAET à l’ensemble des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI).

Le PCAET est un outil de planification dont le but est de développer les énergies renouvelables et d’en maîtriser la consommation.

L’engagement de la collectivité

La Communauté de communes Cingal-Suisse Normande est impliquée dans la démarche ambitieuse 100% EnR dont l’objectif est la réduction des consommations énergétiques de 50 % et le passage à 100% d’énergies renouvelables d’ici à 2040.

La scénarisation

Première étape de la démarche : la transition énergétique a été scénarisée par les élus en fonction du potentiel du territoire. Les principaux potentiels de réduction des consommations énergétiques sur le territoire portent sur les changements des comportements individuels (16% des économies scénarisées), l’augmentation de l’efficacité énergétique de l’habitat (34%) ainsi que les changements en termes de mobilité (25%).

La scénarisation a également mis en avant que l’implication technique et financière de tous les acteurs du territoire (collectivités communales et intercommunales, entreprises, associations et habitants) permettra d’essaimer et d’agir comme effet levier pour atteindre nos objectifs de résilience*.

Le programme d’actions

Un plan d’actions a été élaboré où des expérimentations sur des actions de sobriété sont proposées. En effet, ces dernières années les collectivités ont surtout mis en œuvre des actions d’efficacité énergétique et de développement d’énergies renouvelables. Les actions de sobriété sont souvent le parent pauvre de ces démarches mais doivent pourtant être priorisées.

Ce programme d’action porte sur 7 axes :

  1. Évolution des comportements
  2. Massifier la rénovation énergétique du bâti privé et public
  3. Favoriser la mobilité durable
  4. Privilégier une agriculture durable et une alimentation locale et responsable
  5. Préserver les ressources en eau, la qualité de l’air et optimiser la gestion des déchets
  6. Développer les énergies renouvelables et de récupération
  7. Gouvernance, planification et stratégie

Et maintenant

Suite à la validation du programme d’action par le conseil communautaire en Mars 2020, les élus, services et partenaires de la communauté de communes vont s’atteler à l’application du programme d’actions.