Estrées la Campagne

Identité

Mairie Estrée la CampagneNombre d’habitants (RGP14) : 240
Superficie de la commune : 745 ha

Nom du Maire : Gilles Lefèbvre
Adresse Mairie : 9 rue des colombiers 14190
Horaires d’ouverture : vendredi de 9 à 12 heures.

Tél. : 02 31 40 10 22

Situation géographique

Commune du Cingal, située au bord de la 2X2 voies Falaise-Caen, à 25 km de Caen, 20 km de Falaise, 6 km de Potigny, 20 km de Thury-Harcourt/Le HOM.

Curiosités

Eglise Estrée la CampagneLa voie romaine dite “du chemin haussé” reliant Vieux la Romaine à Chartres, longe la commune au nord-est. L’église du bourg, dédiée à Saint-Jean Baptiste, est communément appelée “la mal tournée” à cause de sa reconstruction dans le sens inverse de celui d’origine, suite à un incendie. La tour carrée du carreau d’Aisy symbole de l’exploitation des Mines de fer de Soumont.

 

Historique

Estrées la Campagne tire son nom du latin strata (via) qui désignait une “voie couverte de pierres plates” et de “campagne” désignant la plaine de Caen.
Le village de Quesnay, rattaché à Estrées la Campagne vers 1830, tire son nom du latin quesnetum ou quesneium lieu planté de chênes en référence à l’ancienne forêt recouvrant autrefois le territoire.
Le premier seigneur connu de Quesnay, Raoul de Kaineto, accompagne Guillaume le Conquérant. Son premier fils Raoul fonde le monastère de Tarent, dans le comté de Sorset. Son second fils est fait prisonnier pendant la bataille de Lincoln par le roi Etienne.
Quelques seigneurs sont des prélats. L’un d’eux Robert de Chesnet devient évêque de Lincoln en 1147.
En 1454, un habitant de Quesnay, Robert Conegrue est évêque de Sées.
En 1807, les Chouans conduits par le chef royaliste Frotté, attaquent une diligence dans les bois de Quesnay. Avant la révolution, le château appartenait aux Dumont de Quesnay. Sous la restauration, il passe à M. de Surval, prince de Condé.
Estrées la Campagne détruite à plus de 50% pendant la Seconde Guerre mondiale, est décorée de la Croix de guerre en 1948.

Les cultures céréalières représentent aujourd’hui, les trois quarts du territoire communal.
L’installation de nouvelles familles contribue au renouveau de la commune, grâce à sa proximité avec Caen et Falaise.