Moulines

Identité

Mairie de MoulinesNombre d’habitants (RGP2013) : 263
Superficie de la commune : 938 ha

Nom du Maire : Mme Estelle BRIERE
Adresse Mairie : 4 rue du Moulin à Tan 14220 MOULINES
Horaires d’ouverture : mardi de 17h00 à 19h00.
Permanence conseillers: samedi de 10h30 à 12h00 (hors ponts et vacances scolaires).
Tél. : 02 31 78 30 76

Situation géographique

Commune située au plein coeur du pays de Cingal, Moulines est en en bordure de la plaine de Caen et de la Suisse Normande.

église de MoulinesCuriosités

Eglise Saint Laurent de Fontaine Halbout :
Construite au XIIème siècle, les aménagements intérieurs sont plus récents, notamment l’autel et le tabernacle, en bois, de style rocaille (XVIIIème). Près de l’église on peut également observer le presbytère et son beau porche (milieu XVIIIème).

 

église de MoulinesEglise Saint Georges de Moulines :
Construite au XVIIIème et XIXème siècle, cette église est moderne pour l’époque, avec notamment son clocher couvert d’un toit à l’impériale en pierres de taille. A l’intérieur, le mobilier date également des XVIIIème et XIXème siècles.

Historique

MoulinesL’origine du nom Moulines vient probablement de la présence de 2 moulins, aujourd’hui disparus, situés sur les bords de la commune de Meslay.
Au Moyen Age, les activités sont nombreuses, avec la présence d’une tannerie, de 2 moulins et surtout grâce à l’exploitation des bois.
A l’époque, Moulines est en effet chargée de bois et forêts, dont une partie fût donnée à l’Abbaye de Barbery lors de sa construction. Grâce au sous-sol riche en calcaire-marbre, une partie des construction ont pu être réalisées grâce à la pierre locale, de bonne qualité. Aujourd’hui abandonnées, il y eut autrefois des mines de fer dans les bois.
Moulines se composait de trois hameaux, La Folie, les Monts et Placy. Placy a aujourd’hui disparu tandis que les villages de Fontaine-Halbout et Cingal autrefois autonomes ont rejoins les autres hameaux de Moulines en 1843. Fontaine-Halbout était un village plus modeste que Moulines et Cingal village d’importance au Moyen-Age avait fortement décliné, un édit royal pris en 1843 par Louis-Philippe officialisa leur union avec Moulines qui était le plus important des trois villages.